Association1901.fr

Loading

Recherche Google

Le registre spécial, édité par les Editions Associatives

Art. 5 Loi de 1901 : "Les modifications et changements seront en outre consignés sur un registre spécial qui devra être présenté aux autorités administratives ou judiciaires chaque fois qu'elles en feront la demande."


>> En savoir plus
commandez votre registre en ligne

Pourquoi valoriser le bénévolat dans les comptes de votre association ?

Posted by
/

C’est peu de dire que notre société moderne donne la priorité à l’économique. Evaluation, valorisation, contreparties, valeur ajoutée sont devenus des concepts clés pour appréhender le monde qui nous entoure.

Les associations 1901, y compris les plus petites, n’échappent pas à cette dictature de la performance et de la valorisation. De fait, de plus en plus souvent, les dirigeants se voient réclamer leurs comptes par des tiers extérieurs : fonctionnaires, partenaires, banquiers…

Or, l’immense majorité des associations fonctionne avec très peu d’argent et beaucoup d’huile de coude. Plus précisément, et selon les estimations du paysage associatif français, plus de 900.000 structures fonctionnent sans salariés et avec un budget moyen de l’ordre de 11.700 €.

En fait, dans ces structures, la principale ressource de l’association réside dans le travail bénévole. Les recettes monétaires sont limitées aux cotisations annuelles perçues auprès des adhérents, quelques fois un prix plus ou moins symbolique est encaissé auprès des usagers ou lors de manifestations exceptionnelles. Les dépenses sont strictement ajustées puisqu’il y a … peu d’argent.

L’essentiel des activités se déroulant dans le champ du don et de la gratuité, il n’y a pas de « financiarisation » de ces activités ; elles restent donc largement invisibles dans la comptabilité. Le profil comptable et financier de ces « petites » associations apparaît alors comme modeste, souvent sans commune mesure avec le rayonnement réel de l’association.

Quand on lit les comptes d’une telle association, on peut penser qu’on a à faire avec une coquille vide. C’est pour cette raison que les associations, dont l’activité n’est pas financiarisée parce qu’elle repose sur le bénévolat et/ou la gratuité, ont intérêt à faire apparaître dans leur comptabilité le travail et les autres apports bénévoles.

Cette valorisation comptable du bénévolat consiste à faire l’inventaire de toutes les contributions des bénévoles, par exemple, le temps de travail, les biens et services mis à disposition, la renonciation à se faire rembourser certains frais exposés pour l’association. Tous ces dons faits à l’association sont ensuite évalués à leur valeur de marché (ce que l’association aurait été obligée de payer en l’absence de bénévoles).

Une fois valorisées, ces contributions sont intégrées dans la comptabilité de l’association, grâce à une série de comptes spécialement prévus à cet effet par le Plan Comptable Associatif.

De cette manière, l’association peut présenter au tiers une image plus fidèle d’elle-même, indiquant la vraie place des contributions bénévoles.

Dans un prochain billet, nous verrons comment valoriser les contributions bénévoles, en utilisant le Plan Comptable Associatif.

  1. 16 mars 2008

    Bertrand

    C’est vrai que peu d’associations font cet effort qui leur apparait vain car ne venant pas réellement grossir le passif et l’actif réels.
    Cela dit, il y a un autre "combat" que je trouve important à mener. Le terme "bénévole" au fil du temps a changé de sens pour ne plus avoir qu’une notion économique (gratuité, valeur ajoutée), vidant le sens même de l’engagement. Je lui préfère le terme de militant, même si ce dernier ne me parait pas non plus le mieux adapté. Il manque quelque chose entre les deux en somme…

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

  1. Que demander à votre logiciel comptable ? » Association 1901 .fr06-21-10

Tenez votre comptabilité sur un cahier pratique et conforme

Registre comptable "Recettes-Dépenses"

logiciel-comptable

Pour les associations dont le budget est modeste et le nombre d’opérations faibles, un simple registre suffit pour tenir la comptabilité (sauf obligations légales particulières).

Fabriqué en France par une entreprise référente du secteur, notre registre « Recettes-Dépenses » comporte 80 pages (avec deux colonnes, la mention du mois et des soldes en début et en fin de période). Il permet de calculer facilement les totaux et de reporter les soldes d’une période à l’autre.

recettes_depenses_orangeParfaitement adapté pour tenir de manière manuscrite la comptabilité de caisse des petites associations et des auto-entrepreneurs (prestataire de services : recettes mensuelles ; négoce : achats mensuels, recettes mensuelles)

  • Format A4, 21 x 29.7 cm
  • 80 pages
  • 31 lignes par page
  • Mention du mois + report + à reporter
  • Emballé sous film plastique
  • Fabriqué en France (38)
  • Frais de port inclus
Prix:21,90 €
 

Les outils du Trésorier

Document sans nom Citizen Comptabilité, logiciel comptable pour association